Les fêtes des musulmans

Nouvel An voeux
Il s'agit d'un mot arabe qui signifie que vous souhaiter bonne chance cette année et les années à venir. Il a été écrit dans le style de calligraphie appelé (Tagra) qui ont été utilisés par les sultans ottomans comme un sceau pendant la Khilaffa islamique

Les musulmans ont deux fêtes tout au long de l’année ; ce sont la fête de rupture du jeûne de ramadan à la fin du mois béni de ramadan.

Elle est ainsi nommée parce que les musulmans ont l’obligation de clôturer leur jeûne par la rupture du jeûne et à cette occasion, ils distribuent la zakat de rupture du jeûne en donnant de la nourriture aux pauvres et nécessiteux du pays où ils se trouvent. La deuxième fête est celle du sacrifice. Elle est ainsi appelée parce qu’en ce jour là, les musulmans cherchent à s’attirer les faveurs d’Allah à travers l’immolation des offrandes, se conformant ainsi à la tradition d’Ibrahim , lorsque ce dernier vit en songe qu’il immolait son fils Ismail – or les songes des prophètes sont véridiques.

Lorsque Ibrahim s’était résolu et était sur le point d’égorger son fils Ismail en application des injonctions d’Allah et qu’Allah sut la véracité de son intention, Il le rançonna d’une immolation généreuse du ciel et lui ordonna de l’immoler en lieu et place de son fils. Voir les versets 101 à 109 de la sourate 37 Les rangés

Les musulmans commémorent à travers leur immolation, la tradition de leur père Ibrahim ; c’est ainsi qu’ils immolent des offrandes et distribuent leur viande aux pauvres et aux nécessiteux.