Piliers de la foi

Les adorations en rapport avec la croyance, c’est-à-dire ce que l’on désigne par piliers de la foi:

C'est le chapitre 112 dans le Coran.
C'est le chapitre 112 dans le Coran. Il a été révélé quand les polythéistes ont demandé au Prophète Muhammad de décrire le Seigneur des mondes.

1. La foi en Allah

Elle suppose la foi en l’existence d’Allah et qu’Il est un Dieu unique n’ayant aucun associé dans Sa seigneurie, ni dans Sa divinité (Son droit d’être adoré), ni dans Ses noms et attributs ; qu’Il n’a ni égal, ni assistant ; qu’Il est le seul Créateur et Le seul gérant de cet univers. Il ne se passe que ce qu’Il veut et il ne s’y déroule que ce qu’Il désire ; que Lui seul mérite d’être adoré en dehors de toute autre chose.

Allah dit :

Dis : “Il est Allah, Unique.Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. Et nul n’est égal à Lui” (Qur’an : S. Le culte pur 112, v. 1-4.)

Les preuves de l’existence d’Allah

Toutes les créatures qui existent dans cet univers sont des preuves de manière formelle et avec certitude, de l’existence de Celui qui leur a permis d’exister : Allah.

Seuls ceux qui ont un esprit sain et une nature pure le comprennent parfaitement ; en effet, les négateurs de l’existence d’Allah ont besoin de preuves matérielles perceptibles par leurs sens. Toutefois, ils se contredisent eux-mêmes en réclamant des preuves perceptibles pour avoir foi, puisqu’ils croient en l’existence de choses dans l’univers qu’ils ne perçoivent pourtant pas par leurs sens mais dont ils ressentent uniquement les résultats et les effets présents dans la nature ; ils perçoivent les effets de ces choses sans percevoir ces dernières elles-mêmes.

C’est ainsi qu’ils croient en la pesanteur sans l’avoir vue, en constatant uniquement ses effets par l’attraction terrestre. Ils croient également au magnétisme sans le voir, mais après avoir aperçu ses effets dans l’attraction entre deux fers, sans toutefois voir ce qui les attire. Ils croient également à l’existence de la raison, sans l’avoir vue, mais seulement en apercevant ses effets. Alors la question se pose de savoir si ceux qui limitent toute la connaissance simplement aux sens sont dans le vrai ? Sont-ils logiques vis-à-vis d’eux-mêmes lorsqu’ils refusent la foi en Allah parce que leurs sens ne l’ont pas perçu?

Alors qu’au même moment, ils se sont limités aux seuls effets pour croire aux réalités qu’ils n’ont pas aperçues ? En vérité, exiger des choses perceptibles pour avoir foi en l’existence d’Allah a éloigné beaucoup de personnes de la bonne voie de la connaissance d’Allah, incarnée par la méditation de Ses signes et de Ses créatures.

Allah dit :

Et Pharaon dit : “ô Hâmân, bâtis-moi une tour : peut-être atteindrai-je les voies, les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moïse ; mais je pense que celui-ci est menteur”. Ainsi la mauvaise action de Pharaon lui parut enjolivée ; et il fut détourné du droit chemin ; et le stratagème de Pharaon n’est voué qu’à la destruction (Qur’an : S. Le Pardonneur 40, v. 36-37.)

Ceci ne se limite pas à une époque spécifique, mais est l’habitude des négateurs et de ceux qui traitent de mensonge les signes d’Allah depuis toujours à cause de leur ignorance.

Allah dit :

Et ceux qui ne savent pas on dit : “Pourquoi Allah ne nous parle-t-Il pas [directement], ou pourquoi un signe ne nous vient-il pas”? De même, ceux d’avant eux disaient une parole semblable. Leurs coeurs se ressemblent. Nous avons clairement exposé les signes pour des gens qui ont la foi ferme (Qur’an : S. La vache 2, v. 118)

Ou bien à cause de l’arrogance. Allah dit :

Et ceux qui n’espèrent pas Nous rencontrer disent : “Si seulement on avait fait descendre sur nous des Anges ou si nous pouvions voir notre Seigneur ! ” En effet, ils se sont enflés d’orgueil en eux-mêmes, et ont dépassé les limites de l’arrogance. Le jour où ils verront les Anges, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ce jour-là, pour les injustes, ils (les Anges) diront : “Barrage totalement défendu” ! (Qur’an : S. Le discernement 25, v. 21-22)

Ou encore à cause de l’injustice, comme l’ont fait les juifs. Allah dit à ce propos :

Et [rappelez-vous], lorsque vous dites : “Ô Moïse, nous ne te croirons qu’après avoir vu Allah clairement” ! ... Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez . (Qur’an : S. La vache 2, v. 55)

Au nombre des preuves de l’existence d’Allah, citons:

  1. La déduction de la nature innée saine : l’individu qui a une nature innée saine et est doué d’une raison compréhensive sait pertinemment que rien ne peut exister sans son créateur et qu’il n’y a pas d’effet sans cause.
  2. Les versets du noble Qur’an exhortent à méditer sur l’univers et à réfléchir sur les créatures qui s’y trouvent et prouvent indubitablement l’existence d’un Créateur et d’un Organisateur de cet univers.

Par exemple, l’univers, avec la perfection merveilleuse et la prodigieuse innovation qui s’y trouvent : les étoiles filantes et autres corps célestes qui, si certains déviaient de leurs orbites, produiraient dans cet univers des catastrophes que seul Allah connaît. Qui les retient donc et fait que, depuis la création de l’univers jusqu’à nos jours, ils se déplacent suivant un ordre bien précis ? Allah dit :

Dis : “Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre”. Mais ni les preuves ni les avertisseurs (prophètes) ne suffisent à des gens qui ne croient pas . (Qur’an : S. Younous 10, v. 101)

Et cet être humain merveilleux par sa création et son agencement ainsi que par les capacités et les facultés qu’Allah lui a accordées. Allah dit:

Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude ; ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas ? (Qur’an : S. Ceux qui éparpillent 51, v. 20-21)

Et ces animaux dont l’homme tire profit pour sa nourriture, son breuvage, son habillement et sa monture. Allah dit:

Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, -[un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang- un lait pur, délicieux pour les buveurs. Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour des gens qui raisonnent. [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : “Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent (Qur’an : S. Les abeilles 16, v. 66-69)

Il en est de même de ces plantes, ces arbres et ces cultures dans leurs diverses formes et couleurs et dont l’homme tire profit pour sa nutrition, son breuvage, son logement et son traitement médical. Allah dit :

Et c’est Lui qui a étendu la terre et y a placé montagnes et fleuves. Et de chaque espèce de fruits Il y établit deux éléments de couple. Il fait que la nuit couvre le jour. Voilà bien là des preuves pour des gens qui réfléchissent. Et sur la terre il y a des parcelles voisines les unes des autres, des jardins [plantés] de vignes, et des céréales et des palmiers, en touffes ou espacés, arrosés de la même eau, cependant Nous rendons supérieurs les uns aux autres quant au goût. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent (Qur’an : S. Le tonnerre 13, v. 3-4)

Ces créatures qui rampent sur la terre, de toutes sortes, de tous genres, de formes et de spécificités différentes. Allah dit :

Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la terre pour l’empêcher de basculer avec vous ; et Il y a propagé des animaux de toute espèce. Et du ciel, Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes productives par couples de toute espèce. “Voilà la création d’Allah. Montrez-Moi donc ce qu’ont créé, ceux qui sont en dehors de Lui ? ” Mais les injustes sont dans un égarement évident (Qur’an : S. Luqman 31, v. 10-11)

Cette organisation étonnante qui se déroule au niveau de la reproduction de tous les êtres vivants parmi les créatures, garantissant la pérennité de la vie et l’équilibre dans cet univers. Allah dit:

Et Allah a créé d’eau tout animal. Il y en a qui marche sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu’Il veut et Allah est Omnipotent (Qur’an : S. An-Nour 24, v. 45)

Cette répartition formidable des subsistances et leur garantie pour toutes ces créatures et êtres. Allah dit :

Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah qui connaît son gîte et son dépôt; tout est dans un Livre explicite (Qur’an : S. Houd 11, 6)

Allah a expliqué l’origine de certaines des créatures existantes dans cet univers et a gardé pour Lui seul, la connaissance de certaines autres. Allah dit à cet effet :

Louange à Celui qui a créé tous les couples de ce que la terre fait pousser, d’eux-mêmes, et de ce qu’ils ne savent pas ! (Qur’an : S. Ya Sîn 36, v. 36)

Cela ne laisse pas de place au doute sur l’existence d’une force qui les a créées, qui les protège et les régit.

Il n’y a que trois possibilités uniquement:

  1. Premièrement: Cet univers, avec son organisation formidable, se serait lui même donné le jour, ce qui est une éventualité impossible et fausse à la base, car chaque évènement doit avoir son auteur (chaque effet a sa cause).
  2. Deuxièmement: Cet univers a un créateur qui ferait partie de l’univers en lui-même, ce qui est une parole illogique et inacceptable, parce qu’une chose n’en crée pas une autre identique à elle.
  3. Troisièmement: Cet univers et tout ce qu’il contient sont créées par quelque chose à l’extérieur de ce monde, différent de lui, et c’est Allah, le Seigneur de l’univers. C’est ce à quoi croient les musulmans croyants. Quant aux autres parmi les athées, ils ne font qu’hésiter dans leur incertitude.

Allah a dit vrai, lorsqu’il dit:

Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction. Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur ? Ou sont-ils eux les maîtres souverains ? (Qur’an : S. At-Tûr 52, v. 35-37)

Parmi les preuves de l’existence d’Allah, se trouve le penchant inné. Allah dit:

Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d’Allah (Qur’an : S. les romains 30, v. 30)

L’âme humaine est pétrie de manière à ressentir et à reconnaître l’existence de son Créateur qui est le Créateur de cet univers. C’est ce que les doctes de la religion désignent par “instinct religieux”, et même lorsque cette nature dévie, vous la trouvez dans le besoin d’une force à laquelle l’âme humaine puisse soumettre ses problèmes ou faire recours lorsqu’elle est dans la gêne et est confrontée aux coups du sort. Cet instinct est présent chez tous les êtres humains sans exception ; toutefois, il y en a parmi eux qui le nient par entêtement et arrogance, tandis que d’autre le reconnaissent et ont la foi. Cet instinct apparaît lorsqu’elle est provoquée, comme par exemple lorsque quelqu’un est atteint par une maladie, qu’il lui arrive une chose détestable, ou lorsqu’il est surpris par ce qu’il n’aime pas. À ce moment alors, vous le voyez dire inconsciemment : “Ô mon Dieu !“ ou lever ses yeux vers le ciel, reconnaissant ainsi l’existence d’une force immense qui peut le sauver de la situation dans laquelle il se trouve.

Allah a dit vrai lorsqu’Il dit:

Et quand le malheur touche l’homme, il fait appel à Nous, couché sur le côté, assis, ou debout. Puis quand Nous le délivrons de son malheur, il s’en va comme s’il ne Nous avait point imploré pour un mal qui l’a touché (Qur’an : S. Younous 10, v. 12)

Le défi coranique: le Qur’an met au défi toutes les créatures, qu’elles s’y emploient réunies ou séparées, de produire une créature dotée d’une âme.

Allah dit:

Ô hommes ! Une parabole vous est proposée, écoutez-la : “Ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ne sauraient même pas créer une mouche, quand même ils s’uniraient pour cela. Et si la mouche les dépouillait de quelque chose, ils ne sauraient le lui reprendre. Le solliciteur et le sollicité sont [également] faibles ! ” (Qur’an : S. Le pèlerinage 22, v. 73)

Cela parce que l’âme relève de l’Ordre d’Allah et que Lui seul connaît son essence. Allah dit :

Et ils t’interrogent au sujet de l’âme, - Dis : “ l’âme relève de l’Ordre de mon Seigneur”. Et on ne vous a donné que peu de connaissance (Qur’an : S. Le voyage nocturne 17, v. 85)

Mieux encore, ils sont incapables de créer ce qui n’a pas même une âme. Le Prophète rapporte qu’Allah a dit :

« Qui est plus injuste que celui qui s’engage à M’imiter, qu’ils créent donc un atome, ou qu’ils créent une graine ou une orge » (Sahih Al Boukhari, vol 6, p.2747, hadith nº 7120)

L’incapacité de l’être humain à agir comme il le souhaite dans cet univers est l’une des preuves de l’existence d’un Créateur qui gère et organise tout pour ce dernier. Allah dit :

N’as-tu pas su (l’histoire de) celui qui, parce qu’Allah l’avait fait roi, argumenta contre Abraham au sujet de son Seigneur ? Abraham ayant dit : “J’ai pour Seigneur Celui qui donne la vie et la mort”, “Moi aussi, dit l’autre, je donne la vie et la mort.” Alors dit Abraham : “Puisqu’Allah fait venir le soleil du Levant, fais-le donc venir du Couchant.” Le mécréant resta alors confondu. Allah ne guide pas les gens injustes (Qur’an : S. La vache 2, v. 258)

Peut-être que parmi les preuves de l’existence d’Allah se trouve le défi qu’Il lance à tous les êtres humains d’apporter quelque chose de semblable à ce noble Qur’an, qui est le dernier Livre céleste à être révélé ; c’est un défi continuel qui restera d’actualité jusqu’au jour Dernier.

Allah dit:

Dis : “Même si les hommes et les djinns s’unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Qura’n, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s’ils se soutenaient les uns les autres” (Qur’an : S. Le voyage nocturne 17, v. 88)

Par conséquent, que celui qui a des doutes sur l’existence d’Allah, ou sur la véracité du message de Muhammad relève donc ce défi et apporte un livre semblable à ce Qur’an. Il est à noter que les spécialistes de la langue et de la rhétorique, de même que tous les gens les plus éloquents de l’époque de la révélation qui ont reçu cela en leur langue s’y sont essayés et ont montré leurs limites, bien qu’ils fussent vraiment désireux de relever ce défi !

Le Qur’an est en effet la parole d’Allah, qu’Il a fait descendre. Allah dit :

Ce Qur’an n’est nullement à être forgé en dehors d’Allah mais c’est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l’exposé détaillé du Livre en quoi il n’y a pas de doute, venu du Seigneur de l’univers (Qur’an : S. Younous 10, v. 37)

En effet, s’il s’agissait de la parole d’un être humain, cela se serait manifesté et serait apparent à travers des contradictions dans ses versets. Allah dit :

Ne méditent-ils donc pas sur le Qur’an ? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions ! (Qur’an : S. Les femmes 4, v. 82)

2. La foi aux Anges

C’est le fait de croire qu'Allah a beaucoup d’Anges à Ses ordres, dont Lui seul connaît le nombre. Allah les a créés pour qu’ils L’adorent.

Allah dit : Jamais le Messie ne trouve indigne d’être un serviteur d’Allah, ni les Anges rapprochés [de Lui] (Qur’an : S. Les femmes 4, v. 172)

Ces Anges ne sont pas les égaux d’Allah, ni Ses fils. Au contraire, Allah les a créés afin qu’ils accomplissent des oeuvres qu’Il leur ordonne d’accomplir.

Allah dit :

Et ils dirent : “Le Tout Miséricordieux s’est donné un enfant”. Pureté à Lui ! Mais ce sont plutôt des serviteurs honorés. Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses ordres (Qur’an : S. Les prophètes 21, v. 26-27)

3. La croyance aux Livres

Le noble Qur’an
Le noble Qur’an

C’est le fait de croire qu’Allah a fait descendre des Livres célestes venant de Lui sur Ses Messagers afin que ces derniers les transmettent aux gens, leur expliquent la législation avec laquelle ils vont L'adorer et qui organisent leur vie.

Au nombre de ces Livres, se trouvent :

  1. Les Feuilles d’Abraham – que la paix soit sur lui.
  2. La Thora, qui est le livre saint révélé à Moïse – que la paix soit sur lui.
  3. Le Zabour qui est le livre révélé à David – que la paix soit sur lui.
  4. L’Évangile qui est le livre saint révélé à Jésus – que la paix soit sur lui.
  5. Le noble Qur’an qui est le livre saint révélé à Muhammad afin qu’il le transmette à tous les êtres humains. Aussi, Allah a abrogé à l’aide de ce Qur’an, tous les autres livres révélés avant lui.

4. La croyance aux Messagers

La croyance aux Messagers

C’est le fait de croire qu’Allah a choisi parmi Ses créatures, des Messagers et Prophètes pour qu’ils transmettent la législation d’Allah aux gens afin de ne leur laisser aucun argument contre Allah après leur venue. Le fait de croire également qu’ils sont les gens les plus parfaits du point de vue du comportement, à l’abri de l’erreur dans ce qu’ils transmettent de la part d’Allah. Les Messagers et les Prophètes d'Allah sont innombrables ; seul Allah connaît leur nombre. Ce sont des êtres humains qu’Allah a choisis pour leur confier Son message. Allah dit:

Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez donc aux érudits du Livre, si vous ne savez pas (Qur’an : S. Les prophètes 21, v. 7)

Le tout premier est Noé – que la paix soit sur lui – et le dernier et le sceau des Messagers est Muhammad .

5. La croyance au Jour Dernier

C’est la conviction que cette vie présente s’arrêtera et prendra fin à un Jour prédéterminé. Allah dit :

Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître, [Seule] subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse (Qur’an : S. Le Tout-Miséricordieux 55, v. 26-27)

Puis s’ensuivra la Résurrection : Allah ressuscitera tous les morts pour les juger et rétribuer pleinement de leurs oeuvres. Ainsi, les bienfaiteurs seront-ils récompensés en contrepartie de leurs bonnes actions, de leur foi et pour avoir suivi leurs Messagers ; tandis que les mécréants seront châtiés en rétribution de ce qu’ils ont commis comme mal, mécréance ou désobéissance à leurs Messagers. Cette vie éternelle sera soit unerécompense par le Paradis, soit un châtiment par l’Enfer.

6. La croyance au destin et au décret divin

C’est le fait de croire qu’Allah a toujours su et saura toujours toutes les choses avant qu’elles ne surviennent, ce qui leur arrivera, qu’Il les a effectivement créées conformément à Son savoir, par Sa prédestination et par Sa volonté. Allah dit :

et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions (Qur’an : S. Le discernement 25, v. 2)

Il résulte de la foi au destin et en la prédestination, après avoir pris en compte les causes qui produisent les effets :

  1. La quiétude de l’esprit et la sérénité ; il n’y a plus aucune raison de s'angoisser ni de s'attrister pour ce qui est arrivé ou pour ce qui n'est pas arrivé.
  2. L’exhortation à la connaissance et la découverte de ce qu’Allah a placé dans cet univers. Ainsi, les évènements et les maladies qui sont prédestinés pour l'individu –et font donc partie du destin- l’amènent à rechercher le traitement pour repousser ce premier destin, en cherchant les sources des médicaments dans ce qu’Allah a créé dans l’univers.
  3. Le coeur s’attache à Allah et l’on n’a pas peur des préjudices causés par les êtres humains.
Le Prophète a dit : « … Puis, sache que si toute la communauté se réunissait pour t’être d’une quelconque utilité, ils ne te seraient utiles qu’avec ce qu’Allah a décrété pour toi ; et s’ils se réunissaient pour te causer un tort quelconque, ils ne te causeraient du tort qu’avec quelque chose qu’Allah a décrété contre toi. Les plumes [pour consigner le destin] sont levées [et ont cessé d’écrire] et les feuilles [du destin] se sont desséchées » (Sunan At-Tirmidhy, 4/667, hadith nº 2516)