Le Qur’an et le genre humain

Allah dit, en expliquant les étapes que traverse le foetus :

Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l’adhérence Nous avons créé un embryon ; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l’avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs ! (Qur’an : S. Les croyants 23, v. 12-14)
le début de développement humaine

Les phases que traverse la création de l’homme, comme indiquées dans le Qur’an, sont les suivantes :

Première phase:
Phase de la boue ; c’est la source de laquelle a été créé Adam – que la paix soit sur lui – le père de l’humanité. Il y a dans ce verset, une infirmation de la théorie de l’évolution, car Allah explique que l’être humain est une créature à part entière, et non une créature qui serait le produit de l’évolution d’une autre créature différente d’elle.

Deuxième phase:
La phase de la goutte de sperme mélangé. C’est le résultat de la rencontre et du mélange du sperme de l’homme et de l’ovule de la femme. Au cours de cette phase, soit Allah décrète le mélange du sperme et de l’ovule, c'est-à-dire la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde, soit il n’y a pas de mélange et donc pas de fécondation de l’ovule par le spermatozoïde ; dans ce dernier cas de figure, tous les deux, c'est-à-dire les spermatozoïdes et l’ovule meurent. Mais s’il y a fécondation, il se forme alors la goutte de sperme mélangé, et c’est le début de la formation de l’être humain. Allah dit:

Diagramme illustrant la fertilisation, Le processus de la fécondation commence lorsque le sperme vient en contact avec la membrane plasmique de l'ovocyte secondaire et se termine avec le mélange des chromosomes maternels et paternels à la métaphase de la première division mitotique du zygote. L´ovocyte secondaire est entouré de plusieurs spermatozoïdes , dont deux ont pénétré le rayonnement de la corona. (Tirée de Dr. Keith Moore, The Developing Human, pg. 34 – 7th edition)
Diagramme illustrant la fertilisation, Le processus de la fécondation commence lorsque le sperme vient en contact avec la membrane plasmique de l'ovocyte secondaire et se termine avec le mélange des chromosomes maternels et paternels à la métaphase de la première division mitotique du zygote. L´ovocyte secondaire est entouré de plusieurs spermatozoïdes , dont deux ont pénétré le rayonnement de la corona. (Tirée de Dr. Keith Moore, The Developing Human, pg. 34 – 7th edition)
En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses] pour le mettre à l’épreuve. [C’est pourquoi] Nous l’avons fait entendant et voyant (Qur’an : S. L’homme 76, v. 2.)

La goutte de sperme mélangé dans cette phase, peut, soit tomber de la matrice et être expulsée à l’extérieur parce qu’Allah a décrété qu’elle ne se consolide pas dans la matrice en s’accrochant à sa paroi, ou alors Allah décide qu’elle s’accroche à la matrice et passe donc à la phase de quelque chose qui accroche et s’incruste dans la paroi de la matrice pour commencer à se nourrir à travers elle.

Allah dit :

et Nous déposerons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu’à un terme fixé. Puis Nous vous en sortirons [à l’état] de bébé… (Qur’an : S. Le pèlerinage 22, v. 5.)

Troisième phase:
L’adhérence (la sangsue), parce qu’elle adhère à la paroi de la matrice pour commencer à se nourrir de son sang, ressemblant ainsi à la sangsue qui se nourrit du sang des créatures sur lesquelles elle s’accroche.

Quatrième phase:
La phase de l’embryon (chair mâchée), parce qu’à ce stade, il ressemble à un morceau de chair mâchée.

Vue latérale d'un embryon (24 à 25 jours). Dessins B. illustrant les similitudes entre une sangsue et un embryon humain à la «Alaqah 'étape. (Tirée de Dr. Keith Moore, The Developing Human, pg. 71 - 7th edition)
Vue latérale d'un embryon (24 à 25 jours). Dessins B. illustrant les similitudes entre une sangsue et un embryon humain à la «Alaqah 'étape. (Tirée de Dr. Keith Moore, The Developing Human, pg. 71 - 7th edition)
Schéma du système cardio-vasculaire primordiale dans un embryon d'environ 21 jours, vues du côté gauche. Observez la phase transitoire de paires de vaisseaux symétriques (Keith Moore). Chaque canal cardiaque continue dorsalement dans une aorte dorsale qui passe caudalement. L'aspect extérieur de l'embryon et de ses sacs est similaire à celle d'un caillot de sang, en raison de la présence de quantités relativement importantes de sang dans l'embryon.
Schéma du système cardio-vasculaire primordiale dans un embryon d'environ 21 jours, vues du côté gauche. Observez la phase transitoire de paires de vaisseaux symétriques (Keith Moore). Chaque canal cardiaque continue dorsalement dans une aorte dorsale qui passe caudalement. L'aspect extérieur de l'embryon et de ses sacs est similaire à celle d'un caillot de sang, en raison de la présence de quantités relativement importantes de sang dans l'embryon.
Section d'un embryon implanté (environ 21 jours). Dans ce diagramme, nous pouvons voir la suspension d'un embryon au cours de la «Alaqah 'étape dans l'utérus de la mère.
Section d'un embryon implanté (environ 21 jours). Dans ce diagramme, nous pouvons voir la suspension d'un embryon au cours de la «Alaqah 'étape dans l'utérus de la mère.
Macrophotographie d'une étape 13, 4 1/2 semaines embryon humain. (Keith Moore) Taille réelle 4.5 mm
Macrophotographie d'une étape 13, 4 1/2 semaines embryon humain. (Keith Moore) Taille réelle 4.5 mm

L'embryon à ce stade est semblable en apparence à une substance mâchée parce que les somites sur le dos de l´ embryon ressemblent à des traces de dents dans une substance mâchée
Regardez les similitudes entre un morceau de gomme mâchée et une photo réelle de l'embryon. Comment est-il possible qu'un homme illettré donne de tels détails explicites sur l'embryon? En effet, il n´est qu´ une révélation de Dieu!

Cinquième phase:
La formation des os.

Sixième phase: Le revêtement des os par la chair.

Septième et dernière phase:
Une tout autre création ; sa forme lui est donnée, il est harmonieusement formé et le souffle de vie lui est insufflé.

L’embryon humain traverse plusieurs étapes, de la création dans trois ténèbres, comme l’a annoncé notre Seigneur Béni et Exalté dans cette parole :

Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres . (Qur’an : S. Les groupes 39, v. 6.)

Le miracle du Qur’an dans ce verset est qu’il annonce que l’embryon a trois membranes qu’il a appelées ténèbres, parce que ce sont des couvertures étanches qui ne sont transpercées ni par l’eau, ni par l’air, ni par la lumière, ni par la chaleur. Ces couvertures ne se distinguent qu’après une dissection minutieuse et apparaissent comme une seule couverture lorsqu’on les observe à l’oeil nu. Le professeur Maurice Bucaille dit:

« Des interprétateurs modernes du Qur’an y voient les trois plans anatomiques qui protègent l'enfant en gestation : la paroi de l'abdomen, l'utérus lui-même, les enveloppes du foetus (placenta, membranes et liquide amniotique).»

De même, il se trouve dans un lieu sûr, isolé et loin des influences externes.

Dessin d'une coupe sagittale d'un utérus gravide à 4 semaines montrant la relation entre les membranes foetales à l'autre et aux decidua et d'embryons.
Dessin d'une coupe sagittale d'un utérus gravide à 4 semaines montrant la relation entre les membranes foetales à l'autre et aux decidua et d'embryons.

Allah dit:

Ne vous avons-Nous pas créés d’une eau vile, que Nous avons placée dans un reposoir sûr, pour une durée connue ? Nous l’avons décrété ainsi et Nous décrétons [tout] de façon parfaite (Qur’an : S. Les envoyés 77, v. 20-23.)

Le Professeur Keith Moore, un des embryologistes les plus célèbres et chef du département de l’anatomie et de l’embryologie à l’université de Toronto au Canada, dit dans son ouvrage

« The developing human » : « Lorsque j’ai examiné toutes les phases de l’embryon dans le ventre de sa mère, des phases que j’ai filmées avec les appareils scientifiques les plus modernes, j’ai trouvé qu’elles sont parfaitement en accord avec toutes les phases successives (formation des os, de la chair, …) mentionnées par le Qur’an. » Lorsqu’on lui demanda s’il était possible que le Messager connaisse ces détails sur l’embryon ? Il répondit : « Impossible… le monde entier à cette époque là ne savait pas que l’embryon se crée par phases ; mieux encore, la science n’a pas pu jusqu'à présent dénommer les phases de l’embryon et leur a attribué plutôt des numéros compliqués tandis que toutes ces phases ont dans le Qur’an, des noms restreints, simples et extrêmement précis… Il m’est indubitablement clair que ces preuves sont venues à Muhammad de la part d’Allah… » .

Le professeur Gerald C. Goeringer, enseignant de génétique dans les universités américaines a dit :

« Beaucoup de réalités évoquées par les orateurs musulmans coïncident effectivement avec les réalités auxquelles est parvenue la recherche scientifique. »