Islam et société

Islam et société

Islam ordonne que son environnement doit être soigné et protégé et interdit polluantes en aucune façon. Il le fait par les moyens suivants:

  • Il encourage la plantation de plantes et d'arbres bénéfiques. Le Messager de l'Islam, Muhammad dit:
    "Aucun musulman plante un arbre ou de la culture, et son fruit est consommé par les oiseaux, les personnes ou les animaux, sauf qu'il sera considéré comme de la charité pour lui." (Boukhari)
  • Il encourage la suppression de tout ce qui peut causer du tort. Le Messager de l'Islam a dit: «Retrait mal du chemin, c'est la charité." (Boukhari)
  • Il encourage la mise en quarantaine ceux qui souffrent de maladies et d'épidémies afin d'empêcher sa propagation à d'autres sociétés et de protéger la vie des autres. Le Messager de l'Islam a dit: «Si vous entendez parler d'un fléau à un certain endroit, alors il ne faut pas entrer, et si elle frappe un endroit où vous êtes, alors il ne faut pas le laisser." (Boukhari)
  • Il interdit de tuer au hasard des animaux et des oiseaux. Le Messager de l'Islam, Muhammad dit: "Celui qui tue un moineau pour aucune raison, elle va pleurer à Allah le Jour de la Rétribution, 'O Allah, untel m'a tué sans raison ni bénéfice! »(Nasa'i)
  • Il interdit polluant la société en aucune façon. Le Messager de l'Islam, Muhammad dit: «Ne crains deux choses pour lesquelles les gens maudissent les autres pour." [Ses compagnons] posées: «Quelles sont les deux choses pour lesquelles les gens vont maudire les autres pour, ô Messager d'Allah?" Il répondit: "Qu'il se soulage dans des endroits où les gens marchent ou où ils cherchent l'ombre." (Muslim)

L’Islam a ordonné de préserver la nature et de ne pas la polluer sous quelque forme que ce soit, et cela à travers ce qui suit

L’exhortation à planter des arbres utiles. Le Prophète de l’Islam a dit

« Tout musulman qui plante un arbre ou sème une graine dont le produit est consommé ensuite par un oiseau, un être humain ou une bête, cela constitue pour lui une aumône ». (Rapporté par Al Boukhary 2/817 hadith nº 2195.)

L’exhortation à la suppression de tout ce qui est à même d’être une cause de dégât. Le Messager de l’Islam a dit :

« … et le fait d’écarter le mal du chemin constitue une aumône ». (Rapporté par Al Boukhary 3/1090 hadith nº 2827.)

L’exhortation à créer une barrière personnelle [zone de quarantaine] juste dans le but d’empêcher la propagation des maladies et des épidémies dans d’autres sociétés, ce qui contribue à préserver des vies. Le Prophète de l’Islam a dit:

« Lorsque vous apprenez la présence de la peste dans une contrée, ne vous y rendez pas ; et lorsqu’elle survient dans une contrée pendant que vous y êtes présents, n’en sortez pas ». (Rapporté par Al Boukhary 5/2163 hadith nº 5396.)

L’interdiction de tuer les animaux et les oiseaux inutilement. Le Messager d’Allah a dit:

« Celui qui tue un oiselet vainement, ce dernier s’écriera auprès d’Allah le jour de la Résurrection en disant : Seigneur, untel m’a tué vainement et ne pas tué pour quelque utilité ». (Sahih Ibn Hibban, 13/214 hadith nº 5894.)

L’interdiction de polluer la nature sous toutes les formes ; le Messager de l’Islam a dit :

« Craignez les deux [causes] de la malédiction, [les Compagnons] demandèrent : - Que sont donc les deux [causes] de la malédiction, Ô Messager d’Allah ? « Celui qui fait ses besoins sur le chemin des gens ou à l’ombre où ils s’assoient ». (Rapporté par Mouslim, 1/226,hadith nº 269.)